STÉNOSE CAROTIDIENNE

ÉPIDÉMIOLOGIE

La sténose carotidienne est présente chez près de 50 % des hommes de plus de 75 ans et est responsable d’environ 20 % des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Elle se manifeste chez les patients atteints d’athérosclérose oblitérante des membres inférieurs (15 % à 30 %) ou de coronaropathie (5 %).

MÉCANISME

Situées dans le cou, les artères carotidiennes amènent le sang du cœur au cerveau. Lorsqu’elles sont atteintes par l’athérosclérose, il peut s’ensuivre des rétrécissements de ces artères, des sténoses, qui entraînent un risque que de petits fragments se détachent pour se rendre au cerveau et provoquer un accident vasculaire cérébral (AVC). Le risque de complications neurologiques augmente avec le degré de sténose. Les principaux facteurs de risques de l’athérosclérose sont l’hypertension artérielle, le diabète, un haut taux de cholestérol et l’usage du tabac.

Il est à noter qu’un AVC peut aussi survenir par occlusion (thrombose) de la carotide en fonction de la qualité du flux sanguin circulant dans d’autres artères.

DIAGNOSTIC

La sténose carotidienne peut être tout à fait asymptomatique, ne permettant son dépistage que lors de l’examen physique à l’auscultation du cou. Sinon, le diagnostic est fait au moyen de l’échographie-Doppler (Duplex). Cet examen non invasif permet d’évaluer la présence ou non d’athérosclérose et de déterminer le degré de sténose.

La sténose carotidienne peut toutefois être diagnostiquée à la suite de l’apparition de symptômes neurologiques transitoires ou permanents comme une perte de vision, souvent d’un seul œil, une perte de la parole ou la paralysie partielle du visage, d’un bras ou d’une jambe. Il faut retenir que l’hémisphère droit du cerveau contrôle l’hémicorps gauche, et qu’à l’opposé, l’hémisphère gauche du cerveau contrôle l’hémicorps droit.

Dans tous ces cas, il faut procéder à une évaluation urgente de l’état du patient. Le diagnostic est établi par une échographie-Doppler (Duplex), parfois confirmé grâce à une angio-IRM ou CT Scan si une intervention chirurgicale est envisagée.

QUAND INTERVENIR

Le traitement dépendra du degré de sténose et des symptômes identifiés.

La clinique Pierre Larose permet donc de procéder rapidement au dépistage et au diagnostic d’une sténose carotidienne. Si une intervention en centre hospitalier s’avère nécessaire, elle pourra être plus rapidement effectuée.